Maité

C’est à l’école de musique de Savonnières que Maïté Atasay débute la clarinette. Son professeur, Véronique Vergnolle, l’encourage dans sa passion pour cet instrument. Elle obtient son D.E.M. en 2008 au C.R.R. de Paris dans la classe de Franck Amet et remporte en 2010 un 1er prix au concours Léopold Bellan. Après s’être perfectionnée dans les conservatoires de Saint-Maur-dès-Fossés et de Draveil dans les classes de Véronique Fèvre et de Christian Viduvier, elle entre au C.N.S.M. de Paris dans la classe de Pascal Moraguès et d’Arnaud Leroy et y obtient son master en 2017.L’orchestre occupe une place importante dans sa vie de musicienne. En 2013, elle devient la clarinette cosoliste de l’orchestre des Concerts Pasdeloup. En 2015, elle obtient le poste de clarinette basse solo des orchestres de la Garde Républicaine. Par la suite, elle est amenée à jouer avec différents ensembles et orchestres (Opéra de Paris, Picardie, Pays de la Loire, Symphonie de Poche, Sinfonia Pop Orchestra...)Attachée à sa région, elle se produit en sonate à l’occasion des Musicales en Confluence à l’Orangerie du château de Villandry ainsi qu’au festival des Moments Musicaux de Touraine.Elle devient membre du quintette à vent Logos avec lequel elle obtient en 2019 un master de musique de chambre au C.N.S.M. de Paris. Encadrante depuis 2016 au stage de l’O.J.C. (Orchestre des Jeunes du Centre), elle joue en soliste avec eux la sonate de Poulenc, orchestrée par Simon Proust, et la Rhapsodie de Debussy. Durant sa dernière année de master au C.N.S.M. de Paris, elle découvre la technique Alexander avec Agnès De Brunhoff et décide de se former à l’école du C.F.T.A. (Centre de Formation à la Technique Alexander)

Date de dernière mise à jour : 09/05/2020