Maxime

Natif de Lyon, Maxime Alberti étudie depuis 2016 dans la classe de Rena Shereshevskaïa à l’Ecole Normale Alfred Cortot avec qui il prépare les concours internationaux d’interprétation. Il est sélectionné pour le prochain concours Reine-Elizabeth ainsi que pour le prix Cortot 2020.

Il commence ses études supérieures au sein de la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Sylviane Deferne et obtient en Juin 2015 son master « soliste » avec distinction. Il étu-dia auparavant dans la classe de Philippe Soler au sein du Conservatoire à Rayonnement Ré-gional de Lyon et avec Serguei Osadchuk lors d'un Erasmus à Tromsø, Norvège.

Il a également bénéficier de nombreuses heures de travail lors de masterclass (Villecroze, New-York, Roque d’Anthéron, Royaumont…) ou de leçons privées avec de grands professeurs tels que Leon Fleisher, Anne Quéffelec, Menahem Pressler, Dominique Merlet, Ferenc Rados...

Plus récemment, il est invité par Jean-Yves Clément à participer à l’édition 2019 des Lisztomania d’abord à l’Institut Hongrois de Paris puis à Châteauroux où il rencontre et travaille avec Bruno Rigutto. Il reçoit la même année une bourse de la French-American Piano Society et donne son premier récital outre-atlantique dans la « Pink Room » du consulat français de New-York. Il en-tretient également des liens forts avec la Russie en étant lauréat du concours Vera Lothar en 2018 à Yekaterinburg. Il y retournera la même année pour des concerts à Moscou.

Ses qualités musicales ont été reconnues à plusieurs reprises au sein de la Haute Ecole de Mu-sique de Genève grâce aux prix spéciaux qui lui ont été accordés. Le prix Maurice d'Espine en 2013, récompensant le meilleur Bachelor en piano de la promotion, le prix Chaponnière en 2014 pour son quatuor avec piano (Maya Kadosh au violon, Alexandra Kondo à l'alto et Simao Alcaforado Barreira au violoncelle) ainsi que le prix spécial Karol Pajonk pour son master en 2015 accordé à un musicien présentant des « qualités musicales exceptionnelles ». Il a égale-ment été lauréat du Transylvanian International Piano Competition en 2017 et du concours inter-national Adilia Alieva en 2012 et 2019.

Il a pu jouer en soliste avec l’Orchestre symphonique de l’Oural, l’Orchestre du Conservatoire de Lyon et l'Orchestre de l'Université de Genève... Il a également été choisi par l'Orchestre de la Haute Ecole de Musique de Genève pour jouer le 3ème concerto de Prokofiev sous la direction de Nader Abassi lors d'un concert au Victoria Hall en Février 2015.

Maxime ALBERTI est également passionné par la musique de chambre et l'accompagnement de chanteurs. Il a travaillé auprès de Menahem Pressler avec le trio Werther qu’il fonde en 2017 avec ses complices de toujours, Simao Alcaforado Barreira et Maya Kadosh. Il se produit égale-ment régulièrement en sonate avec le violoncelliste genevois François Guye.

Maxime

Date de dernière mise à jour : 19/09/2020