Quentin DUIGOU

Originaire de La Roche sur Yon, Quentin DUIGOU découvre les percussions à l’âge de 11 ans. Il entre au Conservatoire de Tours en 2017, où il suit les classes d’écriture d’Anne Aubert. En 2019, il obtient ses Diplômes d’écriture et de percussions mention Très Bien. C’est alors qu’il se consacre pleinement au travail de l’écriture et de la composition. Il entre au CNSM de Paris en 2021 dans la classe de Cyril LEHN. Parallèlement il travaille l’orchestration avec Olivier KASPAR et l’arrangement avec Jean GOBINET, arrangeur-orchestrateur de la BO de The Artist.

En composition, Quentin est récompensé en 2019 le Premier prix du Musée des Beaux-Arts de Tours pour sa pièce Agar et Ismaël. Il tire son inspiration des allemands de la fin du XIXe siècle comme Mahler et Richard Strauss, et également du style français du début du XXe siècle : Debussy, Ravel et Dutilleux. Il n’exclut pas la musique de film, en particulier John Williams, Alexandre Desplat et Ludwig Göransson.

Img 4872

Les Sons de l’Aube ont été écrits pendant une période où Quentin se passionnait pour Debussy et particulièrement des pièces comme La Mer, Printemps, la Ballade de jeunesse pour piano et les Nocturnes pour orchestre. Il compose sa pièce à travers le prisme impressionniste et cherche par l’écriture musicale, à représenter les couleurs éthérées du début du jour. C’est donc au festival Syrinx qu’est créée sa sonate pour violon.

Date de dernière mise à jour : 24/09/2021